Des nouvelles de moi

- mes voyages : j'aime voyager et j'aime photographier. Photos de vacances ...mes coups de coeur - scrapbooking : pour les amateurs de photos comme moi - littérature ou mes livres et auteurs préférés - jardin : pour les amateurs de nature

27 septembre 2012

Fête culturelle de la communauté française de Belgique

Non, nous ne sommes pas au Mont Saint Michel comme prévu mais en Belgique. C'est promis, nous retournerons nous balader en Bretagne après-demain mais nous sommes le 27 septembre et ...

le 27 septembre, nous sommes en congé en Wallonie. Pourquoi? C'est la fête de la communauté française (aujourd'hui "fédération Wallonie-Bruxelles"). Mais pourquoi avoir choisi cette date?

Je remets ici l'article publié l'année dernière pour ceux qui ne l'ont pas lu...


De 1815 à 1830, nos régions étaient dominées par les Hollandais. Après quelques jours de lutte, les Belges ont réussi à chasser les Hollandais qui ont quitté Bruxelles le 27 septembre 1830. La Belgique est ainsi devenue indépendante.

A l'heure où la Belgique tremble sur ses bases, j'ai lu un livre très intéressant écrit par Vincent Leroy qui passe souvent ici. En quelques pages et de manière simple et attrayante, il relate l'histoire de notre petit pays. Un livre divisé en petits chapitres que je vous recommande si vous voulez mieux connaitre notre patrie.

vincent_leroy

Extrait
Le 25 août 1830, à l'occasion des 59 ans de Guillaume d'Orange, a lieu au théâtre de la Monnaie à Bruxelles la représentation de "La Muette de Portici", un opéra en cinq actes qui exalte les sentiments patriotiques en racontant la révolte du peuple de Naples contre la domination espagnole au XVIIe siècle. L'enthousiasme monte dès le deuxième acte lors de cette chanson : "Amour sacré de la Patrie, rends-nous l'audace et la fierté. A mon pays, je dois la vie. Il me devra la liberté."

r_volution_1830

Les spectateurs sortent du théâtre en criant : "Aux armes" et "Au National". Une émeute éclate, la foule saccage l'imprimerie du "National", journal officieux du gouvernement, et les maisons de plusieurs agents ministériels.
Devant l'inaction des autorités, quelques hommes révolus organisent une Garde. Ils forment des compagnies de volontaires et prennent comme signe de ralliement les couleurs de la révolution brabançonne (le noir, le jaune, le rouge).
Pendant ce temps, Guillaume d'Orange envoie en Belgique une armée de 6000 hommes commandés par ses deux fils. Le 30 août, l'arrivée des Hollandais à Vilvorde énerve les Bruxellois qui prennent les armes et élèvent des barricades. Le fils ainé du roi renonce à un coup de force et fait son entrée dans la ville le 1er septembre avec quelques officiers sous la protection de la garde bourgeoise. Après deux jours de négociation, il repart aux Pays-Bas pour montrer à son père le projet de séparation administrative suggéré par les notables bruxellois. Le prince fait reculer ses troupes de Bruxelles à Anvers.
Mais des émeutes éclatent dans les villes. Des bandes de volontaires s'y organisent et se préparent à rejoindre les patriotes de la capitale.

r_volution_1830

Le 3 septembre, le roi signe la démission de son ministre impopulaire Van Maanen. Les députés belges sont convoqués à La Haye le 8 septembre.
Profitant du désarmement de la garde bourgeoise les 19 et 20 septembre, le roi Guillaume ordonne à son fils Frédéric de marcher sur Bruxelles pour rétablir l'ordre.  Cette décision enflamme le patriotisme et galvanise la foule. Les renforts arrivent d'un peu partout. Les Hollandais pénètrent dans la ville le 23 septembre et se heurtent à des barricades, au feu nourri des volontaires et à la colère de la population.
Le 26 septembre, la commission administrative devient le gouvernement provisoire.  Celui-ci s'attribue tous les pouvoirs jusqu'à la convocation d'une assemblée constituante.

r_volution_1830

Après 4 jours de combat, les Hollandais quittent le parc de Bruxelles dans la nuit du 26 au 27 septembre. La victoire des insurgés provoque l'arrivée des patriotes dans la capitale. Le 4 octobre, le gouvernement provisoire proclame l'indépendance des provinces belges.
Le Congrès National propose la couronne au duc de Nemours, fils du roi Louis-Philippe, mais son père refuse car il craint l'hostilité de l'Angleterre.
Le 4 juin, ils proposent au prince Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha de devenir le premier roi des Belges. il accepte et prête serment le 21 juillet 1831 sur la place Royale à Bruxelles.

r_volution_1830

Ce livre est en vente au prix de 8 euros, sur le site www.imprimages.be

Soyez tous là pour la balade sur les remparts du Mont Saint-Michel après-demain.


Petit ajout : Après de longs mois d'absence due à une vilaine maladie contre laquelle elle s'est battue avec courage, Maxi est de retour parmi nous. Si vous la connaissez, allez vite lui faire un petit coucou et si vous ne la connaissez pas mais que vous voulez découvrir ses nouvelles pages de scrap, c'est pareil, vous cliquez ici.  Merci pour elle. 

 

Posté par philippedester à 05:06 - Infos - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

    Voilà une façon bien agréable d'apprendre l'histoire de ton pays
    bise
    françoise

    Posté par françoise, 27 septembre 2010 à 06:07
  • Bonjour philippe

    Une bien belle page de l'histoire de ton pays . J'aime beaucoup l'histoire de France mais je ne connais pas à fond celle des pays qui nous entourent.
    Belle journéé jocelyne

    Posté par jocelyne, 27 septembre 2010 à 06:35
  • Cet opéra a dû être l'étincelle qui a mis le feu aux poudres. Merci Philippe de nous faire connaître un épisode de l'histoire de la Belgique dans ce billet fort intéressant.
    Mes amitiés. Alain

    Posté par ag86, 27 septembre 2010 à 08:10
  • Ce livre est sûrement passionnant et merci de nous le faire découvrir
    Bises

    Posté par Marithé, 27 septembre 2010 à 08:53
  • Merci pour cette page d'histoire où la Belgique aurait pu être régie pas un roi français !!!
    Elle en a gardé la langue.
    Bonne fête à la Belgique francophone.
    Mounette

    Posté par Mounette, 27 septembre 2010 à 09:07
  • Bonjour Philippe

    Je suis occupée à lire ce livre que Vincent m'a fait parvenir la semaine dernière !
    Très intéressant en effet !
    Je te souhaite une bonne journée de ...congé !
    Christiane

    Posté par papillonb, 27 septembre 2010 à 09:15
  • Belle page d'histoire de la Belgique...
    Ainsi je comprends les 3 jours de ton week end.
    Bonne journée Philippe.
    Jean Claude

    Posté par jcn54, 27 septembre 2010 à 10:24
  • Je connais l'histoire, heureusement pour moi !
    Samedi, c'était le grand concert sur la grand-Place de Bruxelles, il pleuvait trop, je suis restée à la maison. Aujourd'hui, la fête continue.
    Bonne fête cher Philippe.

    Posté par Mousse, 27 septembre 2010 à 10:52
  • Bonjour, connaître son passé, celui de son lieu de vie, est toujours très passionnant car enfin, nous sommes les fruits de toute cette Histoire et nous en portons d'une manière ou d'une autre, la mémoire, même inconsciemment. Merci pour la présentation d'un ouvrage semble-t-il très instructif. Bonne journée, oceandefleurs

    Posté par oceandefleurs, 27 septembre 2010 à 12:44
  • Merci pour ces infos qu'une bonne partie des belges francophones ont oubliés

    Posté par christelle, 27 septembre 2010 à 18:58
  • Agréable manière de nous faire connaitre un peu de l'histoire belge que j'avoue ne connaitre que très peu.

    Posté par viviane49, 27 septembre 2010 à 23:16
  • Je me réjouis aussi de le lire, ce livre! Merci de nous le présenter!

    Posté par Edmée De Xhavée, 27 septembre 2010 à 23:40
  • Un morceau d'histoire intéressant et un livre qui doit être passionnant.
    Bonne journée.

    Posté par mamie Sido, 28 septembre 2010 à 11:01
  • Bonjour mes amis
    Ceci est un copier coller
    Me voici de retour sur la blogosphère
    L’OP, bien que douloureuse s’est bien passée, je l’ai su ce matin à ma visite de contrôle à Lille
    J’ai un traitement assez lourd et je dois revoir le professeur dans trois semaines ,pour le moment ma vue ne s’est pas arrangée mais j’attends la fin du traitement
    Je vous embrasse tous très fort
    Merci pour tes bons voeux
    Gros bisous
    Méline

    Encore un livre historique qui qui me remplirait de joie en le lisant

    Posté par mel-and-tof, 27 septembre 2011 à 08:12
  • Bonjour Philippe

    Très bien de nous remettre ce bel article afin que tous essayent de connaître notre petit pays !!
    Bonne journée et bon congé à toi !
    Christiane

    Posté par peggy-e, 27 septembre 2011 à 08:15
  • Bonsoir cher Philippe

    En ce moment, il faudrait bien refaire une petite révolution, rien ne va plus.
    Je ne comprends plus rien avec leurs salades.
    J'espère que notre pays tiendra le coup !
    Je me souviens de ton billet.
    C'est un plaisir de le relire.
    Bonne fête et profite bien de ta journée.
    Il fera très beau, c'est du bonheur.
    Je t'envoie de gros bisous.

    Posté par Mousse, 27 septembre 2011 à 08:54
  • C'est bien de nous faire un rappel de cette journée historique pour la Belgique.
    J'espère que tu as bien profité de cette journée
    Bises

    Posté par Marithé et Alain, 27 septembre 2011 à 09:38
  • Je découvre avec ton billet cette journée historique importante pour la Belgique. Un livre fort intéressant.
    Mes amitiés. Alain

    Posté par ag86, 28 septembre 2011 à 10:38
  • Bonjour cher Philippe

    Mon doudou, je connais par coeur, c'est bien de le rappeler.
    Il n'y a pas que la Wallonie en congé, les bruxellois aussi !
    Je ne suis pas en congé, je ne travaille pas à l'état.
    Nos politiciens vont se mettre enfin au travail.
    Rien ne bouge avant le 28 septembre.
    Ils ont une belle vie.
    Je pense que je vais me mettre sur les listes, c'est un métier pénard.
    Je rigole, la politique ne m'intéresse pas.
    Profite bien de ta journée.
    Je sais que mon doudou a mille choses à faire.
    Je penserai bien à toi.
    Bonne journée, je t'embrasse bien fort.

    Posté par Mousse, 27 septembre 2012 à 07:18
  • Merci d'avoir fait remonter cet article très intéressant !!!
    Bonne journée
    Monelle

    Posté par Monelle, 27 septembre 2012 à 10:01

Poster un commentaire