Des nouvelles de moi

- mes voyages : j'aime voyager et j'aime photographier. Photos de vacances ...mes coups de coeur - scrapbooking : pour les amateurs de photos comme moi - littérature ou mes livres et auteurs préférés - jardin : pour les amateurs de nature

26 octobre 2012

Derniers livres lus

Pourquoi avoir lu ce livre?Delacourt

Tout d'abord parce que j'ai vu Grégoire Delacourt à la télé et que ce qu'il disait m'a un peu titillé et donné envie de découvrir son bouquin (c'est le but, non?).

Ensuite parce que toutes les critiques que j'ai lues étaient positives (mais ça, je m'en méfie). Hier, j'en ai lu une négative...

Et troisièmement parce que je l'ai trouvé chez Oxfam pour 4,5 eur.

Alors, voilà, je me suis mis à lire ce livre sans trop savoir ce que j'allais découvrir.

Et paf! un petit coup de coeur! J'ai été pris au piège des mots de Delacourt qui s'exprime avec simplicité, avec des mots justes, des mots qui touchent, des mots qui suscitent une certaine émotion. 

Grégoire Delacourt s'est mis à la place d'une femme, d'une femme pas très jolie, qui mène une vie simple comme la plupart des femmes (elle tient une mercerie alors qu'elle avait d'autres ambitions), qui a perdu un enfant (ce qui a détérioré un peu son couple) mais une femme qui est heureuse comme elle est, elle aime son mari et n'est pas prête à changer de vie.

Ils n'ont pas tout ce dont ils rêvent (pas de voiture de luxe par ex.) mais ils gagnent bien leur vie et épargnent pour acheter ce dont ils ont besoin.

Pas prête à changer de vie, la Jocelyne et pourtant... Pourtant, un jour, elle gagne 18 millions d'euros à l'euromillions. 

Tout le monde rêve de gagner au loto. Et on tire des plans sur la comète! 

Jocelyne hésite. Si tout à coup, elle devient riche, sa vie changera du tout au tout. Elle garde le chèque un moment, sans en parler à quiconque, sans en parler à son mari qui le découvre...

Et là, c'est le changement que l'héroïne ne voulait pas...

Je n'en dirai pas plus. Trop en dire enlèverait l'envie de lire ce très bon roman à ceux/celles qui ne l'ont pas encore lu. 

Curieusement, ce bouquin m'a fait penser à "L'élégance du hérisson". J'ai trouvé quelques ressemblances entre les deux héroïnes. Là, aussi, le livre avait fait mouche.

Votre avis, si vous l'avez lu? Foncez, si vous ne l'avez pas encore lu! 

Avec cette lecture, je participe au challenge lancé par Lystig "Vivent nos régions" puisque tout se déroule dans le Nord (région d'Arras).

challlenge vivent nos régions


Je vais encore me faire des ennemis. Voilà un livre pour lequel je ne lis que des critiques positives! Et pourtant, je n'ai pas aimé, autant le dire tout de suite.LeCoeurCousu

Je n'ai sans doute pas pu entrer dans la magie de l'histoire qui m'a semblé très longue. J'ai mis une semaine à peu près pour lire ce livre de 440 pages et j'ai - oh horreur! - passé des pages.

Non, je n'ai pas adhéré à l'histoire de cette femme qui s'est fanée le jour de son mariage, qui a eu reçu (par magie) le don de coudre des merveilles (même les gens, elle les recoud!), qui a eu un enfant muet mais qui pourra parler tout à coup, un enfant rouge (roux) dont le père vit avec les poules et est presque devenu un coq, un enfant qui donne la mort par un baiser, un mari qui la perd au jeu lors d'un combat de coq et j'oubliais un enfant mort qu'elle ressuscite grâce à ses prières.

Le seul enfant mâle (l'enfant rouge) remplacera le coq mort au combat (la femme l'aura quand même recousu deux fois) et deviendra le dragon rouge, entrainé par ce père, décidément bien fou. 

Après avoir été perdue au jeu, la femme prend ses enfants et part loin, dans cette Espagne révolutionnaire où elle mettra au monde son sixième et dernier enfant qui deviendra la narratrice de cette histoire même si elle a à peine connu sa mère.

Non, rien ne m'a plu dans ce roman qui a reçu neuf prix littéraires! Encore une fois, je suis en décalage complet avec la plupart des lecteurs. Et j'ai bien raison de dire que je dois me méfier des prix littéraires!

Influencé par les critiques, j'ai acheté dans la foulée "Du domaine des murmures" qui a reçu le prix Goncourt des lycéens. J'ai bien peur de ce qui m'attend...

Carole Martinez, auteure française signe ici son premier roman, ce qui me permet de participer à deux challenges "Douce france" chez Evy et "Premier roman" chez Anne

challenge douce france   

challenge premier roman


toreyPour le challenge organisé par Calypso "Un mot, des titres", il fallait lire un livre qui comporte le mot "enfant" dans le titre.

J'ai fouillé ma bibliothèque et j'ai trouvé 4 bouquins qui ont ce mot dans leur titre. Lequel choisir?

Avec Torey Hayden, je sais que je ne me trompe pas, que je vais aimer. Celui-ci est le 9e livre que je lis de cette auteure, institutrice et psychologue. Je les ai tous appréciés.

C'est donc confiant que j'ai débuté la lecture de ce témoignage. Dès les premiers mots, Torey Hayden capte l'attention de ses lecteurs. Et même si le livre compte 400 pages, il est vite lu.

"Les enfants du crépuscule" sont des enfants qui ne parlent plus à cause d'un traumatisme psychologique qu'ils ont subi.

Dans ce bouquin, Torey Hayden traite 3 cas :

1. Cassandra est une petite fille qui n'avait aucun problème jusqu'au jour où son père la kidnappe. Elle sera retrouvée quelques années plus tard et sera placée dans le centre dans lequel travaille l'auteure. Une petite fille qui a enfoui, tout au fond d'elle, tellement de choses qu'elle ne comprend pas, qu'elle n'accepte pas, qui lui font peur, qu'elle a un comportement très agressif et à tendance sexuelle. Torey usera de patience pour que la petite ose entrer à l'intérieur d'elle-même et découvrir ce qui la fait souffrir.

2. Drake est un petit garçon adorable mais qui ne parle pas. Ses parents font appel à Torey Hayden, spécialiste du mutisme, pour le sortir de son silence. La thérapeute rencontre le grand-père de l'enfant qui règne sur son monde en parfait despote et qui n'accepte pas d'avoir un petit-enfant déficient. Il veut une descendance parfaite, sans défauts.

Torey ne trouve pas ce qui empêche le petit garçon de parler; elle pense à un traumatisme d'ordre sexuel mais qui en serait à l'origine? Le petit garçon semble tellement heureux de vivre que Torey ne comprend pas.

Evidemment, elle ne pouvait pas savoir que la mère de Drake lui cachait quelque chose de fondamental qui explique le mutisme du petit garçon.

3. On demande à Torey de rencontrer une vieille dame qui a subi un AVC et ne communique plus depuis sa maladie. Torey découvre une vieille dame sympathique, malheureuse comme les pierres parce qu'elle a dû quitter sa campagne et ses nombreux chats pour finir ses jours dans une maison de retraite. La vieille dame plonge dans ses souvenirs...

Trois cas touchants. Un récit intéressant mais ... parce qu'il y a un "mais". Dans le cas de Drake, j'ai trouvé bien avant Torey de quoi souffrait l'enfant. Pour une spécialiste, je l'ai trouvée un peu bouchée. Toutefois, ce sont peut-être les éléments qu'elle donne aux lecteurs et auxquels elle n'avait pas fait attention lorsqu'ils se sont déroulés qui m'ont permis de découvrir la clef de l'énigme.

Si vous ne connaissez pas l'auteure et que vous voulez la découvrir, je vous conseille "Kevin le révolté", "L'enfant qui ne pleurait pas", "Une enfant comme les autres" ou "L'enfant qui ne parlait pas" pour débuter la découverte de ses "patients".

J'ai préféré les livres dans lesquels elle fait part aux lecteurs de son travail d'institutrice. Dans "Les enfants du crépuscule", elle n'enseigne plus mais suit des enfants dans un hôpital.

Posté par philippedester à 05:42 - Littérature - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

  • Bonjour cher Philippe

    Le premier bouquin, j'ai une amie qui a adoré, elle me l'a conseillé.
    Le deuxième effectivement un peu tiré par les cheveux.
    Le troisième, il me tente, j'aime ce genre de livre.
    Merci mon gentil doudou, je prends note des deux qui me plairont.
    A partir de ce soir, tu pourras encore dévorer des livres à la pelle, je te fais confiance !
    Ce soir, c'est du bonheur pour toi, hop, une semaine de vacances. Profite bien et surtout repose-toi, n'en fais pas encore des tonnes, on lève le pied.
    Que ta journée se passe dans la joie et la bonne humeur.
    Je t'envoie un océan de bisous doux.

    Posté par Mousse, 26 octobre 2012 à 07:20
  • le premier me tentait, je le lirai, le deuxième ne me tente pas du tout, le troisième un peu plus.
    Moi aussi j'ai lu des livres que je n'ai pas aimés bien que l'ensemble des avis était positif, heureusement on peut encore avoir un avis personnel!

    Posté par Patricia45, 26 octobre 2012 à 14:28
  • Kikou Phil,

    Je suis tenté pour le premier,
    j'ai lu celui de Torey Hayden,
    c'est un trés bon livre,un petit bout
    de chou qui n'a pas compris ce qu'il
    lui arrivait ...Torey Hayden est une superbe
    psychologue ...
    Je te souhaite une belle et agréble soirée,
    Bisous.

    Posté par Mimi du Sud, 26 octobre 2012 à 18:21
  • Je suis passée te souhaiter de bonnes vacances ! Tu vas pouvoir lire encore plus pendant ces quelques jours! Détends toi bien, fais une grosse provision d'energie pour finir l'année !
    Je n'ose plus rajouter de livres a l'enorme pile qui attend déjà, je lis moins en ce moment ayant d'autres préoccupations beaucoup moins agréables
    Bonnes vacances, cher Philippe et a bientôt!
    Amicalement

    Posté par violette, 26 octobre 2012 à 18:34
  • Le premier livre me tente beaucoup.Tu donnes toujours l'envie de lire , c'est chouette.
    Bises

    Posté par Marithé, 27 octobre 2012 à 08:38
  • Merci de tes partages.
    Dire que l'on aime pas un livre encensé c'est faire preuve de franchise et j'aime ça
    Demain chez moi ce sera chat oui je sais pour toi c'est bof !!! Mais lundi !!! l'aventure continue
    Bon week end

    Posté par Océanique, 27 octobre 2012 à 10:26
  • Le premier livre dont tu nous parles, semble intéressant. Très chouettes aussi tes promenades insolites dans Mons. Passe un bon week-end et d'agréables vacances. A bientôt Philippe.

    Posté par Un petit Belge, 27 octobre 2012 à 11:39
  • Je dois dire que ton coup de coeur me tente beaucoup! Je me tâte, je me tâte, mais je vais certainement retenir le titre et la couverture!

    Posté par Edmée De Xhavée, 27 octobre 2012 à 21:12
  • je repasse par ci car hier soir j'ai pris "la liste de mes envies" à la bibliothèque et en me couchant je l'ai ouvert pour le refermer 2 heures plus tard terminé! Je l'ai lu d'une traite, j'ai comme toi pensé à l'élégance du hérisson pour le ton mais c'est écrit plus simplement, j'ai eu plusieurs fois des frissons, j'ai parfois souri, été émue, bref j'ai beaucoup aimé!

    Posté par Patricia45, 08 janvier 2013 à 13:28

Poster un commentaire