Des nouvelles de moi

- mes voyages : j'aime voyager et j'aime photographier. Photos de vacances ...mes coups de coeur - scrapbooking : pour les amateurs de photos comme moi - littérature ou mes livres et auteurs préférés - jardin : pour les amateurs de nature

07 juin 2013

Derniers livres lus

J'ai lu deux billets très enthousiastes qui concernaient ce recueil de nouvelles d'un auteur jeunesse que je découvre petit à petit. C'est ce qui m'a poussé à l'acheter et à le lire sans attendre.Silhouette

Eh bien, moi, je suis nettement moins enthousiaste. C'est vrai que je suis souvent déçu de la lecture de nouvelles. Pourquoi? Peut-être parce que j'en écris moi-même et que je ne retrouve pas dans les nouvelles des autres les ingrédients que j'y place. Je ne sais pas.

Oh! j'ai apprécié ces textes mais sans plus. Ce recueil n'est pas du tout un coup de coeur pour moi.

Difficile de parler d'un recueil de nouvelles puisque tous les textes sont différents.

Je parlerai donc, en premier lieu, du titre du recueil qui est aussi (comme souvent) le titre de la première nouvelle. Etre silhouette (je ne le savais pas), c'est être figurant dans un film mais c'est se retrouver seul à l'écran (ou avec une vedette) et être pris en gros plan. Quand Pauline est choisie pour être silhouette dans une fiction, elle ne sait pas pourquoi elle a été choisie...

Je vous parlerai, ensuite, des deux nouvelles qui, pour moi, sortent un peu du lot. Il s'agit de "Mon oncle Chris" et "Les jolis nuages" qui, toujours selon mon avis, transportent plus d'émotion.

Le premier texte parle d'un marginal, un peu jalousé, beaucoup critiqué par sa famille, qui n'a jamais pu se fixer, qui voyage beaucoup, qui multiplie les conquêtes. Le deuxième texte parle d'une retraitée qui avait beaucoup de projets mais qui les voit s'envoler à la mort de son mari. Désoeuvrée, ce sont les poèmes qui la sortiront de son existence assez morose.

Je peux aussi vous parler de la dernière nouvelle "Un escroc", assez originale, dans laquelle un auteur de nouvelles voit son manuscrit volé et publié par quelqu'un d'autre. Ce quelqu'un serait-il Mourlevat?

Voici deux avis un peu plus enthousiastes que le mien chez Pépita et chez Céline et puis voyez aussi l'avis de Moka

Nouvelle participation au challenge d'Evy "Douce France" avec ce recueil que je vous encourage à lire afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion. 

challenge douce france


"Je n'emporte rien du monde", c'est le titre du 8e roman de Clémence Boulouque, et moi, je n'emporterai rien de cette lecture qui ne m'a pas plu du tout.boulouque

Grosse déception. Je n'ai pas réussi à mordre au récit (j'allais dire "à l'histoire" mais y en a-t-il une?). Je n'ai pas apprécié le style de l'auteure que je vous fais découvrir ci-dessous.

Depuis des années, je suis morte. Comme tant d'autres. Quelques-uns nous précipitent, en vie. Là d'où l'on ne revient pas. J'y suis, là. Et je ris et je m'absente. Et j'aime la vie comme si elle n'était pas la mienne."

J'ai eu l'impression de lire un journal intime dont le sujet ne peut intéresser que l'auteur.

Le titre et le bandeau qui accompgagne le livre nous donne à peu près tout. La narratrice avait une amie qui s'est suicidée. Point. 

Tout est réflexion de la narratrice (de l'auteure?) qui a déjà perdu son père de la même façon. On sait que lorsqu'un proche disparait, des regrets naissent...

Heureusement ce livre ne compte que 80 pages; j'ai donc  fait l'effort d'aller jusqu'au bout mais je me suis ennuyé.

En suivant le lien suivant Le Point.fr, vous lirez un article à l'opposé de mon billet. Tous les goûts sont dans la nature. 

Ce livre me permet de participer au challenge "Douce France" d'Evy puisque l'auteure est une écrivaine, journaliste et critique littéraire française.

challenge douce france


Je ne connaissais pas du tout Patricia Darré lorsque je l'ai entendue à la radio. Elle venait pour parler de son deuxième bouquin "Les lumières de l'invisible". Le sujet m'intéresse; j'ai bien écouté l'interview et j'ai eu envie d'acheter son premier livre "Un souffle vers l'éternité".darré

Patricia Darré est journaliste à la radio, elle est, dit-elle, quelqu'un de rationnel. Un jour, elle entend une voix qui lui dit : "Prends une feuille et écris". 

C'est comme ça qu'elle devient médium. Cet événement extraordinaire se déroule un peu après la naissance de son fils. Babyblues? Schizophrénie? La journaliste va consulter un psychiatre qui conclut qu'elle est bien médium.

Depuis Patricia transmet des messages de l'au-delà aux vivants, communiquent avec les esprits, désenvoutent les gens, exorcisent quand besoin est,... Elle est même capable de guérir certaines blessures ou maladies.

Ellle a reçu des messages de Jeanne d'Arc, de Napoléon, d'Oscar Wilde,...

Y croit qui veut. Je suis sans doute quelqu'un de trop rationnel pour adhérer à ses histoires. Pourtant, cette journaliste me semble être quelqu'un de bien dans sa tête et dans ses baskets. Je m'interroge donc. 

Je veux bien accepter que nous connaissons bien peu de choses. Mais j'ai du mal à croire aux fantômes ou aux esprits malfaisants. J'ai tout autant de mal à accepter la présence d'anges gardiens à nos côtés qui veillent sur nous. Je ne me sens pas perturbé par les esprits de disparus qui errent autour de moi. (Patricia aide ces derniers à passer de l'autre côté. Certains ne savent pas qu'ils sont morts. D'autres ont peur et ne veulent pas partir.)

Je reste ouvert. Je ne rejette pas tout en bloc mais j'ai bien du mal à ne pas nommer son témoignage "élucubration".

Et vous, qu'en pensez-vous? Votre avis m'intéresse. N'hésitez pas à me le donner dans les commentaires ou par mail.

Je vous propose d'écouter son témoignage :

J'ai lu, dans ma jeunesse, pas mal de livres sur le sujet mais je reste, comme la fosse, sceptique!

 


Voici un livre que j'ai reçu en prêt. Liliba en a fait un livre voyageur. C'est une très bonne idée.
délivrances

Quand j'ai lu l'avertissement de l'auteur en début de livre : "Certains passages contiennent des scènes violentes ou déstabilisantes. Ce livre est déconseillé aux âmes sensibles ainsi qu'aux personnes atteintes de dépression", j'ai été surpris et je me suis demandé dans quoi je plongeais tête baissée. Mais je vous rassure tout de suite, ce bouquin ne m'a donné aucune envie de me suicider; c'est évidemment une fiction et je le prends comme telle.

Je ne l'ai pas trouvé violent mais c'est vrai que certaines scènes ou réflexions pourraient déstabiliser certaines personnes dépressives.

Il s'agit d'un recueil de 4 nouvelles dont le fil conducteur est la mort.

La première "Chute céleste" nous conte l'histoire d'une euthanasie voulue par le malade. La deuxième "Du plus haut des cieux"  est une lettre de désespoir de quelqu'un sur le point de se suicider. La troisième "Désir ultime" parle d'un suicide programmé. Quant à la dernière "Lettre à toi mon ange", c'est une lettre à une absente dans laquelle l'auteur parle de "sortie du corps". 

Dans ces nouvelles, l'auteur parle de la vie après la mort, une vie bien meilleure que celle que nous menons ici bas.

J'ai lu ce livre à un moment où je me posais beaucoup de questions sur l'après-vie suite au livre de Patricia Darré " Un souffle vers l'éternité". 

Ces nouvelles ne m'ont pas touché plus que ça. Certains lecteurs fragiles pourraient peut-être avoir envie d'aller voir de l'autre côté si la vie est aussi belle et facile que décrite ici. Dans le doute, abstenez-vous!

J'ai apprécié la plume de l'auteur et ses descriptions précises et non lassantes. 

Posté par philippedester à 05:00 - Littérature - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Bonjour mon doudou

    Encore de la lecture, je ne retiendrai que le livre de Patricia Darré, j'aime ce genre de livre, j'en ai en pagaille.
    Je vois que ce ne sont que de grands hommes qui lui donnent des messages, je me contente des messages de mon grand-père et de Patrick, tu le sais, je te l'ai déjà dit, je ressens fort les disparus, même un peu trop, c'est parfois gênant.
    Tu ne peux pas comprendre, puisque tu n'y crois pas. Ce n'est pas pour cela que je suis médium.
    Elle en rajoute un peu, elle était là pour vendre son livre !
    Bref, les autres livres ne m’emballent pas.
    Il fait beau, c'est vendredi, que du bonheur.
    Passe une belle fin de semaine, plein de bisous doux arrivent chez toi.
    Je pense bien à toi, mes trois amours t'embrassent.

    Posté par Mousse, 07 juin 2013 à 07:27
  • Bonjour!

    c'est génial de nous présenter ces livres. Je m'y connais peu en littérature, et grâce à tes conseils, je pourrais m'orienter.
    Bonne journée

    Posté par libre 34, 07 juin 2013 à 11:31
  • tes avis ne me donnent pas envie de les lire

    Posté par Patricia45, 09 juin 2013 à 14:25

Poster un commentaire