Des nouvelles de moi

- mes voyages : j'aime voyager et j'aime photographier. Photos de vacances ...mes coups de coeur - scrapbooking : pour les amateurs de photos comme moi - littérature ou mes livres et auteurs préférés - jardin : pour les amateurs de nature

21 octobre 2018

La plante du dimanche

L'abutilon

Je connaissais déjà l'abutilon, une plante gélive que j'ai eue il y a quelques années et qui n'a, bien sûr, pas résisté à l'hiver. J'en ai planté plusieurs années de suite avec les plantes annuelles. 

Résultat de recherche d'images pour "abutilon"Photo du Net

Puis un jour, j'ai rencontré l'abutilon megapotamicum et ce fut le coup de coeur. Appelé aussi abutilon du fleuve ou érable de salon ou encore lanterne chinoise, cette plante craint le gel. Je l'ai donc plantée dans un pot que je rentre dans l'abri de jardin lorsqu'il gèle. 

abu 1

 

Il arrive qu'il gèle dans l'abri, mais la plante peut, parait-il, résister à des températures légèrement négatives. 

La plante fleurit du printemps à l'automne et ne demande aucun entretien, juste une petite taille si on la cultive en pot. Dans les régions chaudes, plantée en pleine terre, elle peut atteindre 3m. 

L'abutilon aime le soleil, mais pas le soleil brûlant. 

Ajouter de l'engrais à l'eau d'arrosage pour prolonger la floraison. 

Ses fleurs sont pendantes, jaunes, entourées d'un calice rouge vif. 

abu 2

L'abutilon peut être attaqué par les pucerons, les aleurodes ou les araignées rouges. Je n'en ai jamais remarqué chez moi. C'est une plante facile à vivre. 

abu 3

 Qu'en dites-vous? Vous en possédez? Vous aimez? 

Posté par philippedester à 06:48 - La plante du dimanche - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2018

Vacances 2018 (9)

Aujourd'hui, je vous emmène visiter un jardin méditerranéen en Anjou : le clos des vignes. Ancien jardin planté de vignes et d'arbres fruitiers, le clos des vignes a été transformé en jardin méditerranéen au bord de la Loire, à Sainte-Gemmes-sur-Loire. 

clos 1

clos 2

clos 3

Les agapanthes étaient magnifiques à ce moment...

clos 4

clos 5

clos 6

Regard sur Loire...

clos 7

clos 8

Des vignes subsistent dans un coin de ce jardin. 

clos 9

clos 10

Le jardin vu du bord de la Loire. 

clos 11

La Loire vue du jardin. 

clos 12

 

Un dernier regard...

 

clos 13

Le jardin n'est pas grand et on a très vite parcouru ses allées, mais il vaut le détour. Une très agréable balade pour les habitants de ce village aux deux jardins célèbres ! 

La citation du jour : J'ai rêvé d'un livre qu'on ouvrirait comme on pousse la porte d'un jardin abandonné. (C. Bobin)

 

14 octobre 2018

La plante du dimanche

J'aime les lys. Malheureusement, au jardin, les fleurs sont à chaque fois mangées par cet insecte très gourmand : le cryocère. Un très bel insecte dont je me passerais bien quand même ! 

J'ai donc décidé de remplacer les lys par des alstroemères. Les fleurs ressemblent à celles du lys, mais ne sont pas attaquées par ces bestioles qui font bien la différence. 

L'alstroemère.

L'alstroemère est aussi appelé lys des Incas. Il est originaire d'Amérique du Sud. 

als 1

als 2

C'est une plante vivace et très florifère qui résiste à des températures négatives. Elle possède une racine tubérisée qui lui sert d'organe de réserve. 

als 3

Les fleurs s'épanouissent en vagues successives de juin aux gelées. Elles évoquent des lys en miniature et ont des couleurs variées, souvent panachées et tigrées, dans les tons de jaune orange, roses ou rouges. 

als 4

Suivant les variétés, les plantes varient de 40 cm à 1 mètre. 

Il faut éviter de les déplacer, car la floraison devient plus abondante après quelques années. 

Les feuilles disparaissent en hiver. Il faut donc marquer l'emplacement de la plante afin d'éviter de lui donner un coup de bêche au printemps! 

Une fois installées, les plantes demandent très peu de soin : un arrosage de temps en temps avec un peu d'engrais et c'est tout. 

Une plante facile à vivre et à cultiver et pourtant j'en ai déjà perdu plusieurs, notamment les trois que j'avais plantées cette année. La sécheresse et la chaleur de cet été doivent y être pour quelque chose ! 

Je ne me décourage pas. Je vais en replanter ! 

Infos ici

 

Posté par philippedester à 06:04 - La plante du dimanche - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2018

Vacances 2018 (8)

Aujourd'hui, je vous emmène à Gemmes-sur-Loire, visiter le jardin du presbytère. Un espace pas très grand, mais bien fleuri et qui descend vers la Loire. 

L'entrée se fait par le petit potager. 

gem 1

gem 2

De là, on distingue la Loire. 

gem 3

gem 4

Nous sommes en surplomb par rapport à la Loire ce qui permet une vue étendue.

Un escalier nous mène dans le jardin ornemental.

gem 5

gem 6

gem 7

gem 8

On arrive au jardin principal, celui qui attire de suite les regards ! 

gem 9

 

gem 10

gem 11

Les allées sont joliment fleuries. 

gem 12

J'aime l'aspect sauvage de certains coins. 

Dans ce jardin, tout ne se découvre pas au premier coup d'oeil.

gem 13

gem 14

Un dernier regard, vu du haut, le jardin est splendide ! 

gem 15

 

On ne perd pas de temps. Un autre jadin (très différent) nous attend à Gemmes-sur-Loire. Je vous montre ça mercredi prochain. 

La citation du jour : Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir. (Matisse)

 

Posté par philippedester à 06:46 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2018

Aucuba ou laurier cerise : adieu

Je vous ai déjà parlé d'un arbuste qui a pris de l'ampleur chez moi, qui m'empêche de passer dans une plate-bande et qui perd ses feuilles toute l'année : aucuba ou laurier cerise? Je ne connais pas la différence entre les deux. 

trav 1

 

Quoi qu'il en soit, je ne pouvais plus le voir et j'ai décidé de le supprimer. 

J'ai fait appel à la firme "Les aménagements extérieurs" et voilà le travail : 

trav 2

 

Vous voyez tout l'espace qu'il prenait ! Bon, maintenant, ils doivent s'attaquer à la souche : 

trav 3

 

Et voilà ! J'en suis débarrassé ! Ouf ! Enfin ! 

Il avait quand même une qualité, cet arbuste : il nous cachait bien de la maison voisine. 

J'ai l'idée d'installer un brise-vue entre nos deux maisons. Même si ma voisine est charmante, chacun chez soi ! 

Je consulte Pinterest et je découvre une idée qui me plait bien. 

Les ouvriers reviennent et mettent mon plan à exécution : 

trav 4

 

A moi de jouer maintenant. Il faut que j'arrange un joli petit coin qui donnera envie de s'y installer pour bouquiner ou simplement se reposer à l'ombre.

La première chose : il faut empêcher les mauvaises herbes de s'installer. Une bâche fera l'affaire : 

trav 5

 

Que mettre au sol maintenant? Pelouse synthétique? Ecorces de couleur? Graviers décoratifs? 

J'ai longtemps hésité avant de répandre 20 sacs de 20kg de gravier :

trav 6

 

Voilà, c'est propre. 

Maintenant, je vais réaliser un de mes rêves : installer une fontaine. Voilà des années que j'en voulais une, mais je n'avais pas la place pour en mettre une. 

De plus, je trouvais ça très cher, mais j'ai eu la chance, en août, de découvrir que M.Bricolage faisait 50% sur leur collection été. C'était le moment où jamais de réaliser mon rêve.

Je l'installe : 

trav 7

Il faut aussi trouver un truc pour cacher la bassine noire qui contient l'eau de la fontaine. Heureusement, elle était installée chez M.Bricolage et j'ai pu imiter leur montage ! 

trav 8

C'est très joli, mais l'espace est bien vide.

Regardons ce que j'ai au jardin et qui pourrait décorer ce nouveau coin aménagé du jardin. 

Et voilà le travail : 

trav 9

trav 10

Vous avez remarqué, sur la photo ci-dessus, la jolie charrette que j'ai achetée lors d'une brocante?

Le soir tombe. La fontaine s'éclaire. Et moi, je terminerai l'aménagement de ce coin demain. 

trav 11

Le lendemain, je peaufine l'endroit. 

J'avais, sur le côté de l'abri, des planches sur lesquelles j'entreposais mes pots vides. Pas très joli comme déco ! 

J'ai transporté tout ça dans le poulailler. Ni vu ni connu ! 

trav 12

Là, je vais voir ce que je pourrais trouver dans la véranda.

Je rempote mes plantes grasses (quelques-unes du moins) et voilà le décor placé : 

trav 13

trav 14

Je ne sais pas si elles se plairont là car c'est un endroit à l'ombre et je suppose que je devrai tout rentrer pour l'hiver, mais, en attendant, ça me plait. 

Qu'est-ce qu'on est content quand le travail est terminé ! 

Vous aimez? 

Posté par philippedester à 06:25 - Jardin - Commentaires [17] - Permalien [#]

03 octobre 2018

Vacances 2018 (7)

Aujourd'hui, je vous emmène à Saumur. 

La ville de Saumur fait partie du département de Maine-et-Loire. Elle est traversée de part en part par la Loire. 

saumur 1

 

saumur 2

 

La ville est surtout connue pour son école de cavalerie, son château et ses vins.

saumur 3

saumur 4

saumur 5

Saumur se découvre d'abord de loin, de l'autre côté de la Loire avant de traverser celle-ci et de se rendre au coeur de la cité. 

saumur 6

saumur 7

Nous avons visité la ville en petit train. C'est très agréable, mais il n'est pas facile de prendre des photos avec les soubresauts des wagons ! 

saumur 8

saumur 9

saumur 10

Voilà ce que ça donne quand on est secoué comme un prunier : 

saumur 11 bis

Allez, je redresse tout ça ! 

saumur 11

 

saumur 12

saumur 13

La visite est déjà terminée. On retraverse la Loire et on quitte Saumur. Un jardin nous attend...

 

saumur 14

La citation du jour : Eh oui, le passé c’est douloureux, mais à mon sens, on peut soit le fuir soit… tout en apprendre !(Le roi Lion)

Posté par philippedester à 06:33 - Voyage Voyage - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

30 septembre 2018

La plante du dimanche

Mirabilis jalapa ou Belle de nuit ou encore Merveille du Pérou. 

Je connaissais cette plante, mais je suis tombé sous son charme cet été en vacances. Dans la cour du logement qu'on louait s'étendait une plate-bande couverte de ces fleurs roses ou jaunes. 

belle 0

Elle s'est ressemée dans les graviers. Aussi, je n'ai eu aucune difficultés à prélever des jeunes plantules que j'ai mises en pots dès mon retour. Elles ont repris vie tout de suite, ont poussé très vite et la floraison a suivi directement. 

C'est une plante originaire d'Amérique subtropicale qui a été introduite en Europe à la fin du XVIe siècle. Elle est quasi emblématique de l'île de Ré. 

C'est une plante vivace, herbacée, tubéreuse qui peut atteindre un mètre de hauteur (moins en pot). Elle peut même former un petit buisson. 

belle 1

Cette vigoureuse exotique donne des fleurs en trompette tout au long de l'été. Elles peuvent être blanches ou rouges, jaunes ou roses, et peuvent même avoir des coloris panachés. 

belle 2

belle 3

Les fleurs s'épanouissent en fin de journée et se fanent au matin (tôt ou plus tard selon le lever du soleil). 

belle 5

belle 6

La multiplication se fait par semis en mars, sous abri, en ayant soin de laisser tremper les graines dans l'eau 24h ou par division des tubercules au printemps. 

La plante boit beaucoup. Penser aux arrosages surtout en périodes chaudes, mais ne pas laisser d'eau dans la soucoupe, si elle vit en pot, car cela entrainerait le pourrissement des racines. 

Mirabilis ne demande pas de soins particuliers si ce n'est la suppression des fleurs fanées pour éviter la formation de graines qui épuise la plante. En pot, ajouter de l'engrais dans l'eau d'arrosage de temps en temps.

belle 0 bis

Attention ! La plante ne supporte pas les fortes gelées ! Il est préférable de conserver ses turbercules au sec et à l'abri du gel (comme pour les dahlias) ou de rentrer les pots en laissant la plante sécher sans aucun arrosage. 

Au printemps,les arrosages provoqueront le démarrage de nouvelles pousses. 

Attention! Elle peut être envahissante...

Sources : https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/belle-de-nuit,1186.html

Voilà une nouvelle venue qui devrait me donner beaucoup de joie...

Posté par philippedester à 06:50 - La plante du dimanche - Commentaires [13] - Permalien [#]

26 septembre 2018

Vacances 2018 (6)

Nous finissons notre visite dans le parc Terra Botanica aujourd'hui en traversant la serre. 

On y trouve, bien sûr, des orchidées : 

terra 78

terra 79

terra 80

terra 81

terra 82

terra 83

terra 84

terra 85

On retrouve évidemment des plantes des climats tropicaux ou désertiques. 

terra 86

terra 87

terra 88

terra 89

terra 90

 

terra 91

 

terra 92

terra 93

Nous sortons maintenant de la serre. 

Voici quelques murs végétaux qui ont attiré mon attention.

terra 94

terra 95

terra 96

terra 97

Et voici la dernière photo de ce reportage sur ce parc dédié aux végétaux : 

terra 98

 La citation du jour : "Tu sais, une seconde, une minute, une heure ou même une journée, ça ne veut rien dire. Ce qui compte, c’est comment elle s’imprime en toi et ce que tu en feras." (Antoine Paje)

Posté par philippedester à 06:03 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2018

La plante du dimanche

Verveine de Buenos Aires

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une plante que j'aime pour ses petites fleurs roses/mauves, mais que je n'aime pas à cause de son allure dépouillée, les fleurs s'ouvrant au bout de longues tiges nues. 

buenos 1

buenos 2

 

Très aérienne, cette plante peut s'intégrer dans des massifs où elle dépassera en hauteur la plupart de ses voisines. Mais, comme chez moi, elle se ressème où elle veut, surtout là où il n'y a rien, même dans les graviers, elle manque de grâce ! 

Il faudrait donc que je déplace tous les semis spontanés. 

En Amérique du Sud d'où elle est originaire, elle est considérée comme une invasive qui pousse dans les prairies et les terrains en friche. 

Ses fleurs attirent les papillons et les autres butineurs. 

buenos 3

On la dit pas très rustique. Pourtant, chez moi, elle continue à pousser sans que je la protège l'hiver. 

Pour fleurir abondamment, cette verveine a besoin de soleil. 

Pour éviter de l'arracher comme une mauvaise herbe, il faut connaitre ses feuilles étroites, longues, vert kaki, crénelées, rugueuses. Elle forme d'abord une rosette de feuilles basales avant de développer des tiges longues, de section carrée. 

buenos 4

Les fleurs sont toutes petites et s'épanouissent sans arrêt de juillet à novembre. Il est bon de couper les fleurs fanées pour qu'elle continue sa floraison. 

buenos 5

Si la plante résiste à l'hiver, il faut couper ses tiges défleuries au ras du sol. 

La multiplication se fait donc par semis en automne. 

L'avez-vous dans votre jardin? Se ressème-t-elle un peu partout?

 

Posté par philippedester à 06:40 - La plante du dimanche - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2018

Vacances 2018 (5)

Nous continuons la visite de ce magnifique parc qu'est Terra Botanica avec un arrêt auprès des lotus que j'aime beaucoup. De plus, ils me font repenser à mon voyage en Chine...

terra 54

terra 55

Lotus et nénuphars sont des plantes que je n'aurai jamais au jardin ! 

terra 56

Voilà des années que j'ai envie d'acheter un lagerstroemia, mais je me retiens car c'est un arbuste pas très résistant au froid, je pense. 

terra 57

terra 58

terra 66

Par contre, pas de problèmes pour les différents hydrangéas quoique j'en ai perdu un cette année (un paniculata). 

terra 59

terra 60

terra 61

terra 62

terra 63

terra 64

terra 65

Empruntons maintenant cette allée particulière : 

terra 67

Quelques images du parc en vrac : 

terra 68

terra 69

terra 70

terra 71

terra 72

terra 73

terra 74

terra 75

terra 76

terra 77

Notre visite n'est pas encore tout à fait terminée. La semaine prochaine, nous rentrerons dans la grande serre du parc. 

Vous serez là? 

La citation du jour : Ne laisse entrer dans le jardin de ta vie que ceux qui ont des fleurs à planter. (Mazouz Hacène)

 

Posté par philippedester à 06:03 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2018

La plante du dimanche

Ce dimanche, c'est une devinette que je vous présente. 

Pourrez-vous deviner le nom de cette plante? 

Ses petites fleurs jaunes font environ 1 cm de diamètre. 

Ses étamines sont assorties aux pétales. 

devinette 1

Vous ne voyez pas? 

Si je vous montre ses fruits et ses graines, ça vous aidera? 

devinette 2

Ses graines sont sourmontées d'un petit parachute comme les pissenlits pour s'envoler où bon leur semble.

Je dois quand même vous dire que c'est la première fois que j'en voyais au jardin cet été ! 

Fleurs, fruits et graines ensemble ne vous aideront sans doute pas ! 

devinette 3

La plante est assez haute. 

Je vous montre les tiges qui supportent ces fleurs, fruits et graines. Ça devrait vous aider. 

devinette 4

Si vous n'avez pas encore trouvé, je vais vous montrer ses feuilles.

Là, en principe, vous devez découvrir le nom de cette plante comestible. 

devinette 5

Eh oui ! Il s'agit simplement d'une salade, une laitue rouge qui est montée en graines. La sécheresse et les températures excessives ne m'ont pas permis de manger les salades du jardin; elles ont préféré assurer leur survivance...

J'en ai profité pour récolter quelques graines que je sèmerai le printemps prochain.

Posté par philippedester à 06:24 - La plante du dimanche - Commentaires [10] - Permalien [#]

12 septembre 2018

Vacances 2018 (4)

Aujourd'hui, nous continuons notre balade dans ce magnifique parc d'attractions qu'est Terra Botanica, situé à Angers. 

terra 26

De magnifiques hibiscus dont je ne reconnais pas le feuillage. Un autre cultivar? 

terra 27

terra 28

terra 29

terra 30

Dans ce parc, tout est fleuri, les sentiers comme les façades des bâtiments ! 

terra 31

terra 32

terra 33

terra 34

On y trouve aussi une serre où virevoltent des dizaines de papillons tous plus beaux les uns que les autres ! 

terra 35

Je n'ai pas assez de patience d'attendre qu'ils se posent...

terra 37

Des plans d'eau permettent de découvrir des lotus, des nénuphars et d'autres plantes aquatiques. 

terra 38

terra 39

terra 40

terra 41

terra 42

terra 43

terra 44

J'ai adoré ces plates-bandes : 

terra 45

terra 46

terra 47

Quel joli mélange de couleurs ! 

terra 48

terra 49

Une très bonne idée pour garnir le pied d'un arbre : 

terra 50

Un petit tour en barque permet de découvrir le parc autrement. 

terra 51

terra 52

terra 53

Ce parc est immense; la visite n'est donc pas terminée. On se retrouve pour la suite la semaine prochaine. 

La citation du jour : Il y a des endroits que la nature se réserve et où elle n'entend pas qu'on la dérange. (Victor Cherbuliez)

 

Posté par philippedester à 06:30 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2018

La plante du dimanche

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une plante ordinaire, très connue, qu'on rencontre un peu partout, qui ne demande pas beaucoup d'entretien, qui fleurit pendant des mois et qui revient chaque année, une plante sans soucis quoi ! 

Le souci ou calendula officinalis

Cette plante est considérée comme une annuelle, mais ne disparait jamais du jardin. D'abord, elle se ressème tellement facilement qu'il ne sert à rien de s'amuser à la semer au printemps. Et puis, la plupart du temps, il suffit de couper ses tiges défleuries pour la voir reprendre du poil de la bête et refleurir. 

Tout le monde n'aime pas sa couleur orange. Moi, j'adore ! 

souci 1

Je ne vais pas passer mon temps à décrire cette plante que tout le monde connait. Vous la plantez en plein soleil, elle se plait. Vous la plantez à la mi-ombre, elle se plait encore. Elle ne semble pas apprécier l'ombre total, par contre.

Et puis, il n'y a plus qu'à la laisser faire. Elle se ressèmera où elle se plaira. 

Moi,je coupe la plupart des fleurs fanées car celles-ci gâchent l'aspect de la plante. Comment peut-elle alors se ressemer? me demanderez-vous. Il y a tellement de fleurs sur une plante que j'en laisse toujours une ou deux, cela suffit pour assurer sa descendance. Elle devient trop envahissante? J'arrache les jeunes plants qui ne poussent pas là où je le veux ! 

Pourquoi ai-je rédigé un billet sur cette plante si commune? 

C'est que, cette année, j'ai semé deux autres cultivars et je trouve les fleurs sublimes ! 

souci 2

souci 3

Le semis a lieu directement en place. Moi, je l'ai fait en caissette et il n'y a pas eu de problèmes de repiquage, malgré la sécheresse de cette année ! 

Je n'ai malheureusement plus les noms de ces variétés ! 

Le souci a la particularité d'éloigner certains insectes du jardin, comme les pucerons, par exemple. 

Le calendula a de nombreuses propriétés médicinales (voir ici). On utilise son huile essentielle pour ses propriétés anti-bactériennes. 

Ennemi du souci : l'oïdium qui apparait souvent par des journées chaudes et ensoleillées. 

Si mes plantes sont trop attaquées, je les coupe à ras du sol. Elles repoussent et refleurissent très vite. 

Posté par philippedester à 06:44 - La plante du dimanche - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2018

Vacances 2018 (3)

Aujourd'hui, je vous emmène dans un magnifique parc situé à Angers : Terra Botanica. C'est un parc à thème essentiellement orienté vers le végétal et la biodiversité. C'est le seul parc de ce genre que je connais et je vous jure qu'il vaut le détour. 

terra 1

Terra Botanica raconte l'histoire du voyage des plantes depuis que le roi René, amoureux des plantes et des jardins fleuris, a introduit en Anjou des plantes méditerranéennes. Puis, des explorateurs ont ramené des plantes inconnues de leurs voyages. 

Aujourd'hui, la vallée de la Loire rassemble une multitude de plantes diverses. 

Terra Botanica est un véritable lieu d'exploration et de découvertes. 

Commençons par un champ de dahlias tous plus beaux les uns que les autres. La vallée de la Loire a dû recevoir les pluies bienfaitrices qu'on a attendues une grande partie de l'été ! 

terra 2

terra 3

terra 6

terra 4

terra 5

 

terra 7

Mes deux préférés : 

terra 8

terra 9

Malheureusement, je n'ai pas les noms de ces dahlias !

Toutes les allées sont joliment fleuries : 

terra 10

terra 11

terra 12

terra 13

terra 14

Nous voici arrivés dans un lieu magique appelé "Les racines de la vie". 

Cet endroit nous convie à un merveilleux voyage de plusieurs millions d'années entre des fougères arborescentes, des ginkgos bilobas, des séquoias et autres végétaux. Un voyage de l'ère primaire marquée par l'apparition des forêts et des dinosaures au néolithique et ses premières cultures. 

terra 15

terra 16

terra 17

terra 18

terra 19

terra 20

terra 21

terra 22

terra 23

terra 24

Terra Botanica est un parc tellement fourni en végétaux, un lieu de découvertes d'espèces végétales tellement important que je ne peux pas tout vous montrer aujourd'hui. 

On s'y retrouve donc la semaine prochaine. 

Ma seule déception ci-dessous. Une attraction permet de voir le parc de haut. Elle était fermée ce jour à cause de la météo alors qu'il faisait très bon ! Dommage ! 

 

terra 25

La citation du jour : C'est beau un jardin qui ne pense pas encore aux hommes. (Jean Anouilh)

 

Posté par philippedester à 06:19 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2018

Un monstre dans mon jardin

Par un beau matin d'été, j'entends un bruit épouvantable. Mais que se passe-t-il? Mon petit village tranquille est-il attaqué par des extraterrestres aux engins plus que bruyants? 

Vite, il faut que je sache qui vient troubler ma tranquillité matinale. 

Je sors dans le jardin et...je reste coi...le monstre est là,juste derrière le mur du fond. Il attaque les voisins ! 

Je rentre vite saisir mon appareil photos et hop, dans la boite, le monstre ! 

monstre 1

Son énorme bouche vient d'avaler un arbre entier ! De ses lèvres pendouille une branchette qui s'est coincée dans une dent ! 

Comme la pyrale a attaqué mon unique buis, ce monstre attaque la végétation du voisin ! 

Mais de quoi se nourrit cet affreux insecte gigantesque? 

monstre 2

Il lui faut évidemment un adversaire à sa taille. Il approche de...non ! Il ne va pas supprimer ces magnifiques sapins ! 

De ma chambre, j'avais cette vue : 

monstre 3

Mon coeur se serre, mon estomac se contracte. Le monstre passe à l'attaque. Son appétit est insatiable ! 

 

monstre 4

monstre 5

 

Il part avaler sa proie plus loin...

monstre 6

monstre 7

Aussitôt, il repart à l'attaque : 

 

monstre 8

 

Et c'est un autre sapin qui s'en va ! 

monstre 9

monstre 10

Et voilà, en peu de temps, il ne reste que ... le vide ! 

monstre 11

Mais où les merles vont-ils se percher pour chanter le soir maintenant? 

Je n'ai pas compris pourquoi le voisin a ôté la vie de ces sapins ! Ils étaient magnifiques et ne gênaient personne ! Ils ne risquaient pas de tomber sur leur maison qui est située à quelques dizaines de mètres de là ! 

Il doit bien y avoir une raison...

Mais pour moi, ça fait drôle, ce paysage auquel j'étais habitué depuis 30 ans a disqparu ! 

Je n'aime pas voir les arbres disparaitre...

Posté par philippedester à 06:31 - Jardin - Commentaires [11] - Permalien [#]