Des nouvelles de moi

- mes voyages : j'aime voyager et j'aime photographier. Photos de vacances ...mes coups de coeur - scrapbooking : pour les amateurs de photos comme moi - littérature ou mes livres et auteurs préférés - jardin : pour les amateurs de nature

25 septembre 2016

La plante du dimanche : le haricot d'Espagne

La plante que je vous présente ce dimanche est une nouvelle venue au jardin. Je ne sais donc pas encore comment elle va se comporter. Il s'agit d'une plante que j'ai vue lors de la visite d'un jardin : le haricot d'Espagne.

har 1

J'ai acheté un paquet de semences avant de me rendre compte que j'avais peu de place pour les semer vu que cette plante grimpe et prend pas mal de place ! 

Quelques graines donc au pied de la clôture qui me sépare de mon voisin.

Le haricot d'Espagne est cultivé, en général, comme plante ornementale, mais est comestible d'après ce que je peux lire sur homejardin.com.

Vous avez vu la taille de la gousse? 

har 2

Si la plante est cultivée pour ses fleurs uniquement, il vaut mieux ôter les fruits qui prennent toute son énergie. J'en laisse une ou deux pour récolter les graines pour l'an prochain.

La plante est vivace, mais uniquement sous un climat chaud. Ailleurs, il faut la ressemer. 

har 3

Le haricot d'Espagne est origine d'Amérique centrale et du Mexique.  Il est utilisé dans la cuisine mexicaine.

C'est une plante grimpante qui présente des tiges volubiles qui peuvent grimper jusqu'à 4 mètres. Ses tiges volubiles s'enroulent seules sur tous les supports.

 

har 4

Tout l'été, il se couvre de fleurs abondantes, colorées et gaies. Il fleurit jusqu'aux gelées. 

La multiplication se fait par semis.  Vu la dureté des graines, il est bon de les faire tremper 24h dans l'eau avant de les semer, ce que je n'ai pas fait, mais le ciel de ce printemps les a arrosées sans cesse ! 

En cours de végétation, on peut lui apporter de l'engrais pour le potager. 

Attentioin aux escargots et limaces qui se régalent de ses jeunes pousses.

Alors, vous l'adoptez? 

Posté par philippedester à 06:21 - La plante du dimanche - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2016

Visite de jardins autour de Lasnes (5)

Le jardin que je vous propose de visiter aujourd'hui se trouve à Genval. Son aménagement remonte à 1991. C''est un jardin où les chiens et les plantations font bon ménage. 

Sur 40 ares, les différentes atmosphères se côtoient de façon harmonieuse (piscine, potager, serre, cage à fruits, compost, borders, topiaires,...)

Nous entrons dans l'allée qui mène au jardin.

gen 1

Un coup d'oeil à la propriété : magnifique ! 

gen 2

gen 3

Un rhododendron nous souhaite la bienvenue. 

gen 4

gen 5

gen 6

gen 7

gen 12

gen 8

gen 9

gen 10

gen 18

J'aime beaucoup les borders...

gen 11

gen 13

Une serre à tomates est adossée à la maison.

gen 14

gen 15

Ici aussi je découvre un érable aux samares bien rouges. 

gen 16

gen 17

 

gen 13

 

Le sixième et dernier jardin se trouve juste à côté. Nous y allons de ce pas. A bientôt.

La citation du jourC'est pas parce qu'on est inculte qu'on n'est pas cultivable. Il suffit de tomber sur un bon jardinier. (Marie-Sabine Roger)

Posté par philippedester à 05:57 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2016

La plante du dimanche : le coleus

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une plante que j'ai semée : le coleus. Les graines sont toutes petites, j'ai tout semé dans un bac, toutes ont germé, et du coup, j'ai eu beaucoup trop de plantes serrées les unes à côté des autres. Les plantules ont poussé très lentement. J'en ai repiqué quelques-unes en pots dès que j'ai pu en détacher. J'aurais pu faire beaucoup plus de pots ! 

col 1

J'ai remarqué qu'ils craignent la chaleur. J'ai donc dû les déplacer.

col 2

col 3

col 4

Le coleus est une plante que l'on cultive pour son feuillage très décoratif, panaché et coloré. Personnellement je n'aime pas la plante quand elle fleurit.

Les coleus offrent des coloris incroyables, unis ou panachés, bicolores, tricolores, dans des tons allant du blanc au brun, en passant par le jaune, le vert, l'orangé, le rouge, le rose, le violet, le pourpre,...

col 5

col 6

col 7

col 8

col 9

col 10

col 11

col 12

Il ne dépasse pas 30 à 50 cm; on peut donc l'utiliser en jardinière (ce que j'ai l'intention de faire l'an prochain). On peut le mettre en pleine terre, dans une rocaille, à l'avant d'un massif ou l'intégrer à une bordure. 

Le cultiver en pot permet de le garder plusieurs années si on le place à l'abri du gel. C'est en effet une plante tropicale, non rustiques, qui ne supporte pas des températures inférieures à 8°. 

Pour que le feuillage garde ses couleurs, il doit bénéficier d'une bonne luminosité. Il appréciera la mi-ombre ou les expositions ensoleillées mais non brûlantes. 

col 13

La floraison commence en août/septembre, mais n'a pas d'intérêt. Il est même conseillé d'ôter les fleurs pour garder l'intensité du feuillage.

La méthode de multiplication la plus simple est le bouturage. Au printemps ou en été, on coupe une tige non fleurie d'une dizaine de centimètres, on enlève les feuilles sauf les terminales et on la plante dans du terreau qu'on gardera humide. Possibilité aussi de les bouturer dans l'eau. L'enracinement prend environ un mois.

col 14

Les coleus en pot ont besoin d'un rempotage annuel, en fin d'hiver, ainsi qu'un apport régulier d'engrais pendant l'été. Veillez à garder le terreau humide en été et espacez les arrosages en automne et en hiver. 

Les coleus sont très résistants aux maladies. 

Alors, vous l'adoptez?

Mais d'où m'est venue cette envie de coleus? J'ai vu des bordures magnifiques en Italie sur l'ile d'Isola Bella, une des îles Borromées (clic). 

coleus

 

toutes les infos sur le site gerbeaud.com

Posté par philippedester à 06:14 - La plante du dimanche - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2016

Visite de jardins autour de Lasnes (4)

Le quatrième jardin que nous avons visité se trouve à Lasne même. Derrière la façade d'une fermette brabançonne, on découvre un petit jardin de 12 ares, romantique, un peu sauvage, un peu anglais, plein de petits coins surprise. Un mélange fantaisiste donne une atmosphère surprenante et naturelle au jardin. 

las 1

Au détour d'un sentier, on rencontre de drôles de personnages : 

las 2

las 3

las 4

las 5

las 6

las 7

las 8

las 9

las 11

las 12

las 13

las 14

La maisonnette s'intègre très bien dans le jardin. 

las 15

las 10

las 16

Beaucoup d'objets sont disséminés dans le jardin. 

las 17

las 18

las 19

Les fleurs se découvrent au détour d'un sentier : 

las 20

las 21

las 22

las 23

las 24

Un étang, dissimulé dans la végétation, apparait soudain. 

las 25

las 26

las 27

las 28

Dans chaque jardin, il y a des choses à retenir, des détails à reproduire. Ici, j'ai beaucoup aimé ces personnages facilement réalisables.

las 29

Nous sortons de ce jardin qui a un certain charme, mais que j'ai trouvé un peu trop "fouillis" et nous partons à Genval. Je vous montre ça la semaine prochaine. 

La citation du jourN'est-ce pas la même pluie qui, en sol salin, fait pousser les ronces et les épines et, dans les jardins, éclore les fleurs ? (Beethoven)

Posté par philippedester à 06:09 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2016

La plante du dimanche : l'érodium

La plante que j'ai décidé de mettre à l'honneur en ce dimanche ressemble à un géranium, mais n'en est pas un. C'est un érodium, une plante qui se ressème, mais qui n'est pas envahissante. Je la laisse s'implanter où bon lui semble.

inc 3

Ce cousin du géranium est communément appelé "bec de grue" ou "bec de cigogne" à cause de ses fruits qui évoquent le bec de ces oiseaux. 

Il fleurit au printemps et tente une deuxième floraison en fin d'été. Ses fleurs peuvent être roses, blanches ou pourpres. 

DSC02297

Ci-dessus la couleur de la plante que j'ai introduite au jardin il y a à peu près 6 ans. Ci-dessous, la plante telle qu'elle est maintenant. Bizarre, non? 

ins 2

Cette vivace originaire de Corse est modérément rustique et apprécie la chaleur. Elle supporte bien la sécheresse. (Chez moi, ils se sont ressemés plein sud. On dirait que la plante choisit elle-même son emplacement.) Elle est de petite taille, ses feuilles sont persistantes. 

fleur 17

L'érodium craint plus l'humidité hivernale que le froid. Paillez son collet avec du gravier afin d'éviter l'humidité au pied de la plante.v

Attention ! Laissez-lui de la place, entouré d'autres plantes, il peut mourir étouffé ! 

Comment distinguer un érodium d'un géranium vivace? Facile, il suffit de compter les étamines : l'érodium en a 5 tandis que le géranium en a 10 ! 

fleur 18

Ce mercredi, encore une visite de jardin. Soyez là, au rendez-vous ! 

Posté par philippedester à 06:45 - La plante du dimanche - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

07 septembre 2016

Visite de jardins autour de Lasnes (3)

Aujourd'hui, nous restons à Ohain pour une autre visite de jardin : un autre genre. C'est un ancien verger de 57 ares qui a été aménagé par un architecte de jardin en un jardin structuré bordé de tilleuls palissés. Parterres d'arbustes, de rosiers, de vivaces et d'hydrangeas jouxtent la maison. 

oh 42

oh 43

oh 44

oh 45

oh 46

oh 47

oh 48

Le fond du jardin est plus sauvage. Seules des bandes de gazon sont tondues pour la circulation. 

oh 49

Monsieur et Madame van der Aa ont également une passion : l'apiculture. 

oh 50

oh 51

oh 52

En remontant vers la maison, on découvre de jolis arbustes fleuris. 

oh 53

Encore un cornus qui me fait de l'oeil. 

oh 54

oh 55

oh 56

Un bel arbuste que je ne connais pas. (Deutzia hypoglauca ou deutzia recurvens  Merci Marithé !)

oh 57

oh 58

Une rose isolée nous fait un clin d'oeil. 

oh 59

Et en sortant, une surprise : un parterre de pivoines. 

oh 60

oh 61

Le jardin suivant se trouve à quelques kilomètres. Je vous y emmène la semaine prochaine. 

La citation du jour : Etre heureux, ce n'est pas regarder d'où l'on vient, mais où l'on va. (?)

Posté par philippedester à 05:45 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

04 septembre 2016

La plante du dimanche : l'enkianthus Campanulatus

Ce dimanche, j'ai décidé de mettre à l'honneur un petit arbuste qui ne paie pas de mine. Dans mon jardin, il est planté depuis plusieurs années et est toujours tout petit. Il est facilement caché par les arbustes qui l'entourent. Aussi, je dois faire attention et les tailler avant qu'ils n'étouffent ce petit ankiantus car c'est de lui qu'il est question aujourd'hui.

Ses fleurs sont très discrètes (il passe vraiment inaperçu), mais quand on les regarde de plus près, on découvre qu'elles sont de toute beauté ! 

j 136

 L'enkianthus est un arbuste à feuilles caduques originaire de l'Himalaya et du Japon. Ses petites feuilles virent à l'orangé à l'automne, puis au rouge quand elles sont prêtes à tomber. 

Sa floraison originale est faite de petites clochettes de teintes différentes selon les variétés. Elle débute en mai; ses fleurs ne sont pas parfumées. 

L'arbuste ne demande pas de soin particulier. Apporter du terreau de feuilles au pied et pailler, cela suffit à son bonheur. La taille n'est pas nécessaire.

ankiantus

Le voici lors de sa plantation en mai 2011.

NA_3

Je pense qu'il n'a pas pris un centimètre ! 

jardin 17

Alors? Vous l'adoptez? 

Je le vois peu sur les blogs. Je pense qu'il mérite un peu plus de considération.

Posté par philippedester à 06:22 - La plante du dimanche - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2016

Visite de jardins autour de Lasnes (2)

Et nous voilà partis pour la visite du deuxième jardin. Il se situe à Ohain. C'est un petit jardin superbement organisé.

Le devanture nous annonce la couleur  :

oh 1

oh 2

oh 3

oh 4

oh 5

oh 6

Quel travail de taille ! 

oh 7

oh 8

En entrant dans ce jardin, on ne s'attendait pas à une telle luxuriance ! 

oh 9

oh 10

Un point d'eau bien agréable : 

oh 11

oh 12

oh 13

oh 14

Et encore du travail pour tailler tout ça ! 

oh 15

Au fond du jardin, la vue sur la maison est magnifique ! 

oh 16

oh 17

oh 18

La cabane s'intègre très bien dans le jardin. 

oh 19

Et puis la luxuriance des parterres. 

oh 20

oh 21

oh 22

Il n'y a pas énormément de fleurs dans ce jardin, plutôt un joli camaïeu de verts. Pourtant, j'y ai découvert de jolis spécimens, quelques fleurs que je ne connaissais pas. 

oh 23

Une anémone peut-être, mais laquelle? 

oh 24

Une belle inconnue pour moi. 

oh 25

oh 26

Quelle tendre couleur pour cette pivoine ! 

oh 27

oh 28

On peut même y trouver un potager. 

oh 29

oh 30

oh 31

On se dirige vers la sortie...

oh 32

...un arbre attire mon attention. 

oh 33

Un érable? Sans doute, mais lequel? 

oh 34

Un autre arbre qu'on remarque par son port étrange...

oh 35

J'aperçois un cornus kouza : un de mes arbres préférés. Malheureusement, je ne peux pas en mettre au jardin. Je n'en ai pas la place ! 

oh 36

oh 37

oh 38

oh 39

oh 40

oh 41

Des 6 jardins que nous avons visités ce jour-là, je pense que celui-ci est le plus beau. En plus, nous avons rencontré une jardinière passionnée et accueillante qui jouait le rôle de guide en essayant de transmettre sa passion. 

Bravo à vous deux pour tout le travail effectué, Monsieur et Madame Devos.

La citation du jourNe suffit-il pas de croire qu'un jardin est beau, sans qu'il faille aussi croire à la présence de fées au fond de ce jardin ? (Richard Dawkins) La fée y était; je l'ai vue.

C'est la rentrée ! Bouh ! Il faut bien gagner ses croûtes ! 

 

 

 

 

Posté par philippedester à 06:28 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2016

La plante du dimanche l'érythronium

La plante que je vous présente aujourd'hui fleurit au printemps. C'est une plante à bulbe. Il faut donc la planter avant l'hiver. 

Chez moi, elle forme un tapis de plus en plus étendu chaque année. Elle ne fleurit pas longtemps malheureusement et disparait à la fin du printemps. Il faut faire attention alors de ne pas bêcher à cet endroit ! 

Un nom un peu compliqué : érythronium ou dent-de-chien. 

ery 1

Elle est assez difficile à photographier car elle a tendance à  baisser la tête. 

ery 2

C'est une vivace à feuillage caduc, les feuilles sont assez grandes. La floraison a lieu au début du printemps. La fleur ne dépasse pas 30 cm de hauteur. 

ery 3

La multiplication se fait par séparation des bulbilles à la fin de l'été. La plante n'aime pas être déplacée et il lui faut du temps pour s'installer. Par semis, il faut attendre 7-8 ans avant de voir la plante fleurir ! 

Vous mettrez la plante à la mi-ombre. Elle n'aime pas la sécheresse. 

ery 4

Cette plante est originaire du nord-est des Etats-Unis. Elle tolère -15°. Elle ne demande aucun entretien. 

Il existe plusieurs espèces d'érythroniums allant du blanc au rose en passant par le mauve et le jaune. L'année dernière, j'ai introduit une plante aux fleurs blanches dans le jardin. 

ery 5

La rentrée approche ! Bouh ! 

Posté par philippedester à 06:05 - La plante du dimanche - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2016

Visite de jardins autour de Lasnes (1)

Lorsque je suis allé à la foire aux plantes de Lasnes, j'ai reçu un fascicule qui reprenait quelques jardins à visiter dans la région. 

C'était le dimanche 5 juin, les floraisons étaient en retard (le printemps avait été froid), mais juste avant les pluies diluviennes qui ont fait pourrir les boutons des rosiers.

Le premier jardin que je vous présente est celui du comte et de la comtesse de Meeûs d'Argenteuil à Waterloo. 

Un premier jardin, proche de la maison, est bâti autour d'une tonnelle où le matériel agricole était jadis rangé. Des buis et une pièce d'eau structurent l'ensemble.Un grand mixed border apporte une touche de romantisme et invite à découvrir le potager et le verger. Une prairie entourée de saules met en valeur une nature et un cadre uniques. 

Place aux images. 

wat 1

wat 2

wat 3

wat 4

wat 5

wat 6

wat 7

wat 8

Beaucoup de géraniums dans le mixed-border ! 

wat 9

wat 10

wat 11

En sortant du jardin, je m'arrête un instant devant cet hydrangea petiolaris que j'ai toujours hésité à introduire chez moi car c'est une plante à feuillage caduc. De ce fait, en hiver, il n'est pas très joli ! 

wat 12

Vingt minutes plus tard, nous nous trouvons à Ohain, mais ça, c'est une autre histoire que je vous conterai la semaine prochaine.

wat 13

wat 14

La citation du jour : Quelle étrange chose que la propriété dont les hommes si sont envieux ! Quand je n'avais rien à moi, j'avais les forêts et les prairies, la mer et le ciel; depuis que j'ai acheté cette maison et ce jardin, je n'ai plus que cette maison et ce jardin. (Alphonse Karr)

Posté par philippedester à 07:05 - Visite de jardins et de jardineries - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 août 2016

La plante du dimanche : le platycodon

 Une plante qui revient chaque été, fidèlement, est le platycodon. C'est une plante de culture facile : il suffit d'ôter chaque jour les fleurs fanées qui donnent un aspect inesthétique à la plante. 

 

fleur 62

Le platycodon ou campanule à grandes fleurs est originaire d'Extrême-Orient. Il forme une touffe dont la hauteur avoisine les 50 cm. Il reste assez droit mais peut avoir besoin d'un tuteur s'il est situé en plein vent. 

platicodon

Il aime les situations ensoleillées mais pas brûlantes. La mi-ombre lui conviendra donc. 

Il se plait en sol drainé, plutôt riche et frais, et supporte bien le calcaire. Il est bien d'ajouter du gravillon au fond du trou de plantation pour assurer un meilleur drainage et d'ajouter du fumier ou du compost décomposé. 

platicodon 2

Les boutons floraux globuleux (qui lui valent son nom de plante ballon) apparaissent vers le mois de juillet. Ils s'ouvrent en coupes étoilées de 5 cm.

Ses fruits sont des capsules qui contiennent de nombreuses graines (que je n'ai jamais vues étant donné que je coupe les fleurs fanées). 

Le semis se fait au printemps. La levée se fait en 3 à 6 semaines. Repiquer en automne et mettre en place la deuxième année. La plante est lente à s'installer. Ne diviser les souches que si la plante perd de la vigueur et fleurit moins.

jardin_69  jardin_70

On trouve généralement cette plante en bleu, mais il existe une variété blanche et une autre rose pâle. 

platy 2

 

Le platycodon tient bien en vase. 

platy

 

La plante disparait complètement en hiver. 

infos sur gerbeaud.com

Posté par philippedester à 06:15 - Commentaires [9] - Permalien [#]

17 août 2016

Mes achats

Je vous ai montré mes visites en pépinières de ce printemps, mais pas mes achats. Pourquoi? La plupart des plantes étaient trop petites, pas encore en fleur. 

Ce sont principalement des annuelles que j'ai achetées à ce moment-là. Que sont-elles devenues? Réponse en images ! 

achat 1

achat 2

achat 3

achat 4

achat 5

L'an prochain, c'est sûr, les bégonias auront la part belle dans les jardinières et autres pots ! 

achat 9

achat 10

achat 11

Mon avis est plus mitigé pour les verveines. Elles sont magnifiques mais fanent vite et deviennent bien moins esthétiques. Il faut sans cesse enlever les fleurs fanées. 

achat 6

achat 7

achat 8

Et puis vient la ronde des pétunias, surfinias, millions bells...

achat 12

achat 13

achat 14

achat 15

achat 16

Là aussi, il faut supprimer les fleurs fanées tous les jours ! 

achat 17

achat 18

achat 19

achat 20

achat 21

J'ai acheté en alstromère non fleuri. La dame ne savait pas la couleur de la fleur. Pas de chance, j'avais exactement la même ! 

achat 22

J'adore les hémérocalles. Quand mon fils a acheté sa maison, j'ai remarqué qu'il y en avait partout. Comme il a voulu remplacer un parterre par une pelouse, il a tout arraché. J'ai ramené un pied à la maison. Il est superbe ! 

achat 23

achat 24

Et mon fameux rosier Princesse de Monaco? Souvenez-vous : alors qu'il voulait m'offrir ses premières roses, la pluie avait fait pourrir complètement ses boutons ! 

Eh bien, il s'est vite remis, et avec courage, il a recommencé son travail au début ! 

achat 25

achat 26

achat 27

achat 28

Il est tout simplement sublime et son parfum délicat. Je l'adore ! 

La citation du jour : Quand vous devenez pessimiste, regardez une rose. (Albert Samain)

Posté par philippedester à 06:03 - Jardin - Commentaires [11] - Permalien [#]

14 août 2016

Voyage d'été

Je viens de revenir de mon voyage annuel. (Je ne vous présente donc pas "la plante du dimanche" aujourd'hui.)

Vous savez que j'attends ça avec impatience : j'aime tellement voyager ! Et voilà, c'est passé ! Nous arrivons à la mi-août. Ça sent l'école ! 

Où suis-je allé cette année? 

Il y avait quelques années que je voulais visiter Moscou, ou plus encore, Saint-Petersbourg. Nous n'avions jamais fait de croisière. C'est chose faite ! 

En attendant de vous montrer mes photos (j'ai encore des visites de jardins à vous présenter), voici une vidéo trouvée sur Youtube qui vous montre bien les curiosités à voir lors de cette croisière. Les images sont belles, mais défilent un peu trop vite à mon goût ! 

 

 

Un magnifique voyage que je ne pourrais pas me payer chaque année ! L'an prochain, mes vacances me coûteront moins cher !

Le reportage, cet automne, sans doute...

Un poème de Pouchkine que je viens de découvrir : 

Je vous aimais... et mon amour peut-être
Au fond du cœur n'est pas encore éteint. 
Mais je saurai n'en rien laisser paraître. 
Je ne veux plus vous faire de chagrin. 
Je vous aimais d'un feu timide et tendre, 
Souvent jaloux, mais si sincèrement, 
Je vous aimais sans jamais rien attendre...
Ah! puisse un autre vous aimer autant.

 

Je vous ai aimée et mes sentiments
Tressaillent encore dans mon âme,
Et si mon coeur est dans les tourments
Ne vous inquiétez surtout pas, Madame.
Je vous ai aimée sans grand espoir,
Jaloux, suspendu à vos regards,
Je vous ai aimée timidement et si sincèrement
Que Dieu fasse qu’un autre vous aime autant.

Je reviens vers vous...

 

Posté par philippedester à 06:18 - Voyage Voyage - Commentaires [11] - Permalien [#]

10 août 2016

Parc du Héron à Villeneuve d'Asq

Après la visite des pépinières et du magnifique jardin des Compagnon à Wambrechies, nous avons décidé de nous arrêter à Villeneuve d'Asq afin de nous balader le long du lac qui porte le même nom.

Le gros problème était de trouver une place de parking. Après avoir tourné et tourné autour de l'endroit, nous avons déniché un parking au pied d'un hôtel ... et de moulins.

hér 1

hér 2

hér 3

hér 4

Un tunnel nous permet de nous rendre directement au lac.

hér 5

hér 6

Le parc compte 110 ha d'eau et d'espaces verts. 

hér 7

hér 8

hér 9

hér 15

hér 16

Des sentiers de promenade sont aménagés dans le parc. Attention ! On y rencontre de drôles de bestioles ! 

hér 13

hér 14

hér 10

hér 11

hér 12

hér 17

Juste à côté, le parc des sculptures propose des oeuvres d'art en plein air.

hér 19

hér 20

hér 21

hér 22

hér 23

Je termine avec ce funambule d'un jour.

hér 24

hér 25

La citation du jour : Le spectacle de la nature est toujours beau. (Aristote)

Posté par philippedester à 06:33 - Voyage Voyage - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2016

La plante du dimanche : le leucojum

Cette semaine, j'ai choisi de vous présenter une plante qui fleurit au printemps : le leucojum ou nivéole de printemps. 

Avec ses allures de perce-neige, le leucojum est une plante que j'ai découvert dans le Kent et que j'ai ramenée au jardin pour mon plus grand plaisir. Je l'adore! 

leu 1

Proche de la perce-neige, mais plus haute, cette bulbeuse aux clochettes blanches avec des pointes vertes, fleurit plus tard, au printemps. 

leu 2

Elle résiste à - 15° au moins. 

Cette bulbeuse fait environ 30 cm de haut. La tige est assez robuste et porte les fleurs en clochettes. La plante est très florifère. 

leu 3

La plante n'aime pas être déplacée et fleurit plus abondamment si on laisse ses bulbes en place. Elle se naturalise facilement. 

A planter avant l'hiver, à mi-ombre, voire au soleil. 

La multiplication se fait par division des touffes lorsque la floraison est terminée. 

La plante ne demande aucun soin particulier. 

Alors? Vous l'adoptez? Ou vous l'avez déjà au jardin? 

Posté par philippedester à 06:12 - La plante du dimanche - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,